Google Street View : pour reculer dans le temps

Certains internautes l’ignorent peut-être mais Google Street View permet d’accéder à des versions plus anciennes des prises de vues captées dans nos rues et mises en ligne par le géant du web depuis une douzaine d’années. On accède au service de navigation directement à partir de Google Maps ou par le biais d’une application que l’on peut télécharger gratuitement sur les téléphones multifonctions et les tablettes numériques.

Illustrons la présentation, en repérant à l’aide Google Maps une adresse au hasard, soit le 7464 de la rue Saint-Gérard dans le quartier Villeray à Montréal. Dans le coin supérieur gauche de la carte qui s’affiche à l’écran, on obtient la plus récente photographie de l’endroit (2019) sur laquelle il suffit de cliquer pour accéder à l’outil Street View. En haut à gauche de la photographie, un rectangle gris dans lequel un cadran a été inséré (voir la flèche rouge).

En cliquant sur ce cadran, on obtient une ligne de temps horizontale avec, à chaque extrémité, une année de captation. Sur cette ligne, apparaissent différents points blancs qui identifient toutes les années au cours desquelles les prises de vues de la rue Saint-Gérard ont été faites. Dans ce cas-ci, la plus vieille captation remonte à 2007. Pour les besoins de l'illustration et en raison de la mauvaise qualité des images de cette année-là, nous avons cliqué sur la deuxième captation la plus ancienne disponible, soit 2009. Comme l'indique la ligne de temps de la rue Saint-Gérard, Google l'a filmée à 7 reprises entre 2007 et 2019. En dix ans seulement, la rue s'est beaucoup transformée car le contraste entre le construit de 2009 et celui de 2019 demeure notable.

La figure suivante reproduit la même section de la rue Saint-Gérard en 2009 et en 2019. Une demi-douzaine de maisons de type shoebox ont été démolies, transformées en duplex ou en maison unifamiliale de 2 étages. L'exemple le plus évident est la maison verte située à droite et qui remontait à 1907.

En parcourant la rue en 2009 afin de s'arrêter sur d’autres maisons aujourd'hui disparues, on peut voir, par ce nouvel exemple, celle du 7451 qui était aussi une shoebox dotée à l’époque d'un auvent vert faisant toute la largeur du bâtiment. On voyait deux portes en façade : une au centre donnant accès au logement, et une autre à droite, non vitrée qui, comme le montre mieux sa transformation observée en 2019 sur la photo suivante, permettait d'accéder à la cour arrière.

Comme vous pouvez le constater, Google Street View vous amènera à faire de belles découvertes mais en même temps, vous risquez parfois de faire des constats alarmants sur la disparition d’un riche patrimoine immobilier.

Et pour en savoir plus sur l'utilisation de Google Street View, consultez cette autre section du site En savoir plus.