COMMENT ENTREPRENDRE UNE RECHERCHE
DANS LES ANNUAIRES:
L'EXEMPLE DU 7179-7181 GARNIER

Indépendamment des données provenant du rôle d’évaluation, présentées ailleurs sur notre site, l’internaute pourrait également se servir d'une autre méthode, soit celle des annuaires municipaux. À titre d'illustration, supposons que nous cherchons à connaître la date de construction du duplex situé au 7179-7181 rue Garnier à Montréal.


Or, il faut savoir que grâce à l’Internet, les annuaires municipaux de plusieurs grandes villes canadiennes sont maintenant directement accessibles. Ceux de Montréal étaient publiés annuellement par une entreprise du nom de Lovell. Et c’est sous le titre de Annuaires Lovell de Montréal et sa banlieue qu’il faut chercher cette publication qui couvre, dans sa série principale les années 1842 à 1977.

La page d’accueil de cette source est sur le site de la Grande Bibliothèque de Montréal.


Après avoir cliqué sur la série principale, 125 ans d’annuaires municipaux listés en ordre annuel, s’offrent au chercheur. Reste ensuite à choisir une année. Pour notre exemple, nous choisirons 1935, en se fiant sur l’année de date de construction proposée par la carte interactive de Radio-Canada présentée sur le site.

Apparaîtra alors en ordre alphabétique la première lettre des noms de toutes les rues de Montréal. En ce qui nous concerne, ce sont les rues commençant par la lettre G qui nous intéressent. Celles-ci occupent 18 pages de l’annuaire; information qui, en abrégé, se lit comme suit : « G(18)».

Il suffit ensuite de trouver les pages de l’annuaire où sont listés les gens habitant la rue Garnier et à cliquer sur la page contenant l’adresse civique recherchée.

Voici ce que donne la page de l’annuaire de l’année 1935-1936 qui renferme la maison du 7179-7181.

Pour simplifier le repérage de l’adresse recherchée, on notera que les rues transversales à la rue Garnier sont indiquées, comme on peut le voir en jaune sur la page 334 qui a été numérisée en grossissant la taille des caractères.

À gauche, on retrouve les noms des occupants des adresses voisines du 7179-7181 rue Garnier telle qu’elle apparaît en 1935-1936. À droite, la même liste pour l’annuaire de l’année précédente.

La maison du 7179-7181 rue Garnier demeure absente en 1934-1935; il n’y a d’ailleurs encore aucune construction rue Garnier immédiatement au nord de Jean-Talon (les quelques adresses inscrites correspondent à des maisons érigées plus au nord), mais ce n’est plus le cas en 1935-1936 car on note la présence d'un chef de ménage du nom de W.H. Pagé au 7181 et un John Neopole habitant le logement du dessus.

Par cet exemple, on voit que cette source est bien commode pour dater avec précision l’apparition de cette maison!