COMMENT PROFITER DES ANNUAIRES MUNICIPAUX:
L'EXEMPLE DU 7179-7181 GARNIER

Indépendamment des données du Rôle d’évaluation municipal de Montréal présentées ailleurs sur notre site, l’internaute pourrait également se servir des annuaires municipaux pour trouver la date de construction d’un bâtiment..


Supposons que nous cherchons à savoir quand fut érigé le duplex du 7179-7181 de la rue Garnier à Montréal...

Si on se fie, à la date de construction proposée par la carte interactive de Radio-Canada aussi présentée dans ce site sous la rubrique «Une évaluation sommaire de l’âge des maisons montréalaises», on cherchera son apparition dans l’annuaire de 1935-1936, sous la rubrique «Annuaire montréalais des rues».

La rue Garnier se trouve logiquement dans le groupe des noms de rues commençant par les lettres DEM jusqu’à MOM, lien sur lequel on cliquera pour voir apparaître la page 254 DeLorimier, début de la section que l’on pourra dérouler pour accéder à la page 334 Garnier dont on a reproduit ici un extrait.
Pour simplifier le repérage de l’adresse recherchée, on notera que les rues transversales à la rue Garnier sont également indiquées telle la rue Jean-Talon dans le cas qui nous occupe, à la hauteur du numéro civique 1450 (flèche bleue).
On note la présence d'un chef de ménage du nom de W. H. Page ou Pagé, au 7181 et un John Neopole habitant le logement du dessus, suivant la numérotation en vigueur (rectangle bleu) et que l’on peut mieux distinguer sur la figure suivante où nous avons comparé les adresses voisines sur la rue Garnier telle qu’elles apparaissent en 1935-1936 (à gauche) et celles de 1934-1935 (à droite), pour les fins de la démonstration suivante.

On remarquera ainsi aisément que la maison du 7179-7181 de la rue Garnier était encore absente en 1934-1935 (rectangle rouge). Il n’y a d’ailleurs encore à cette époque aucune construction sur la rue Garnier immédiatement au nord de Jean-Talon (soit des adresses à proximité du 7150), mais ce n’est plus le cas en 1935-1936 car on note la présence de six nouvelles adresses.

En conclusion, on voit bien que l’annuaire municipal de Lovell est une source bien commode pour dater avec précision l’apparition d’une maison.

Les lecteurs intéressés par cet outil pourront consulter la section spécifique de notre site qui l’explique plus en détail.